Un recueil de dessins de Cham adjugé le 14 mai 2008

Le mardi 14 mai dernier, a été adjugé à Drouot sous le marteau de maître Brissonneau, un exceptionnel album, recueil de 334 dessins originaux et au lavis de différents formats. Ce recueil comporte aussi une aquarelle. La reliure, marquée « A.D. » est de couleur grenat. Les dessins furent légendés par Cham ou sa femme.

Les thèmes abordés sont : les bains de mer à Dieppe. – Cheminots. Signaux de Chemin de Fer. – Le Vin. – Le Temps. – Pension et pensionnaires. – Cirque olympique et Opéra national. – hôtel des Haricots. – Garde nationale. – Portraits d’artistes : E.-A. Lepeintre, Lola Montès, Melle Georges, Vestris, Franconi, Debureau, Alexandre Dumas et son théâtre… – Impôt sur les chiens. – Les étrennes. – L’Empereur Napoléon III au camp de Compiègne. – Les Parapluies. – Proudhon. Les Phalanstériens. Cabet et l’Icarie. – Les Médicaments. – Mr Potard et ses expériences en ballon. – L’Or en Californie. – Les Domestiques. – Les Banquets socialistes et démocratiques. Etc, etc.

Une lettre autographe de Cham est jointe. Il y donne des nouvelles de sa santé.

Figurent à la la suite : 25 gravures diverses par Bertall (Chapeaux), H. Val Andrieux, K. Girardet, Cruishank… Johannot (Alfred). Deux dessins originaux à la plume, signé des initiales, pour illustrer les œuvres de Walter Scott « Le Monastère » et « L’Antiquaire ». Letuaire (Pierre). 1798-1884 : Joutes navales à Sète. Lavis original, signé. J.E.V. : Scènes de Barricades et d’Insurrection. deux lavis originaux, monogrammés Michel (S.). Vues de Dijon. 2 dessins originaux au crayon, dont un signé : Notre-Dame et l’église St-Etienne. Calame (A.). 6 gravures vues des environs de Genève [1838-1845]. Viardot (Pauline). 1821-1910. Dessin original au crayon, signé. Portrait de Adolphe Joanne (1813-1881). Fondateur en 1843 de l’Illustration et créateur des  » Guides Johanne « . Portraits-charges de Gerusez (Crafty ?), Goumy et Joanne. Caricature originale au crayon. Costumes militaires français et russes. Lavis ou au crayon originaux.

Les dessins de Cham doivent être en majorité des tracés à la plume et au crayon, esquisses qu’il reportait ensuite, en les peaufinant, sur les pavés en bois de bout. les thèmes répertoriés ici sont bien reconnaissables.

Doit-on voir dans les initiales « A.D. » marquant ce volume, Alexandre Dumas fils? C’est possible et même probable. 14 dessins concernent d’ailleurs Dumas père et son théâtre. L’auteur de la « Dame aux Camélias » était un ami de Cham, il se présentait du moins ainsi. Nous verrons dans un article à paraître, que l’homme de lettre avait un sens de l’amitié très particulier et que sa plume, toute amicale qu’elle fut, pouvait aussi déraper…

 

Ce très beau volume a été adjugé 4700 euros, cadrant ainsi dans une estimation de 4000-5000 euros.

 

Nous n’avons pu, malheureusement, ni voir, ni acquérir ce document. Nous espérons pourvoir contacter l’acheteur, pour l’examiner de plus près et recueillir ainsi quelques éléments d’information sur la vie et l’oeuvre de notre artiste préféré.

Si le nouveau propriétaire du volume lit les lignes qui précèdent, qu’il n’hésite pas à nous contacter. Les faibles lumières des administrateurs de ce blog pourront peut-être lui être utiles?

Publié dans : Non classé |le 29 janvier, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

anne76vancouverdos |
PORTRAITS |
Aux arts, citoyens ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HUMANUTOPIA
| Benedicte CHANUT, artiste p...
| Sculptures